Interroger les conditions d’inclusion scolaire et sociale des enfants handicapés, c’est le projet de recherche d’Hugo Dupont, lauréat du Trophée Handicap Recherche 2020. Hugo Dupont est maître de conférences en sociologie à l’université de Poitiers, chercheur au sein du Groupe de recherches sociologiques sur les sociétés contemporaines (GRESCO) et enseignant à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPÉ) de l’académie de Poitiers. Il a obtenu le Trophée Handicap Recherche 2020 pour son projet « La déségrégation des enfants handicapés. Vers une désinstitutionnalisation du handicap ? ».

Le Trophée Handicap Recherche 2020

Le Trophée Handicap Recherche 2020 a été organisé sous le parrainage du FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) par le Consortium Limoges-Poitiers réunissant l’université de Limoges, l’université de Poitiers et l’ISAE-ENSMA de Poitiers. Il vise à porter un focus sur les travaux de recherche portant sur le handicap, qui trouvent une application dans la prévention et la guérison des déficiences dans des domaines variés tels que les domaines cliniques, épidémiologiques, physiologiques mais aussi technologiques et sociétaux. Ce prix est destiné à distinguer les travaux d’un chercheur ou d’une équipe de recherche de la Nouvelle Aquitaine travaillant à l’amélioration des conditions d’insertion et des conditions générales de vie des personnes en situation de handicap.

La remise du prix distinguant Hugo Dupont pour son projet « La déségrégation des enfants handicapés. Vers une désinstitutionnalisation du handicap ? s’est déroulée le 16 octobre dernier, avec la participation de Madame Helene Berenguier, Directrice Générale Adjointe du FIPHFP.

 

Des recherches sociologiques autour de la déségrégation des enfants handicapés

La déségrégation des enfants handicapés issus d’établissements spécialisés et leur intégration au sein de l’école ordinaire ont-elles un effet sur la perception et la place du handicap dans notre société ? C’est la question à laquelle Hugo Dupont tente de répondre dans ses recherches.

Depuis plusieurs années, le gouvernement souhaite que les enfants handicapés puissent profiter d’une expérience scolaire au sein de l’école ordinaire. Dans ce but, la circulaire du 2 mai 2017 a planifié la fermeture progressive des établissements spécialisés du secteur médico-éducatif pour les enfants handicapés.

 

Réduire l’offre des établissements spécialisés afin d’accueillir davantage d’enfants, adolescents et jeunes adultes handicapés au sein de l’institution scolaire ordinaire suffit-il ou permet-il réellement de garantir leur inclusion ? Sommes-nous en train de passer d’une forme d’institutionnalisation du handicap particulière (ségrégative) à une autre (inclusive) permettant de sortir les personnes handicapées de leur condition handicapée ?

Hugo Dupont s’empare de l’actualité de la réforme, interroge les professionnels, les enseignants, les parents pour comprendre les enjeux qui se cachent derrière cette promesse de nouveau régime de protection sociale des enfants handicapés.

Répondre à ces questions revient à analyser la façon dont s’opère l’inclusion des enfants handicapés orientés en établissement spécialisés afin d’en identifier les freins, réticences ou autres difficultés, mais aussi de mettre en avant des pratiques intéressantes dont il sera possible de s’inspirer. L’objectif est de s’assurer que les élèves handicapés et rescolarisés en milieu ordinaire connaissent une réelle expérience d’inclusion scolaire et pas seulement une « intégration en suspens » qui prend le risque d’une exclusion de l’intérieur.

Un protocole de recherche basé sur l’observation et l’analyse

Il est question, tout au long de ce travail, d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes qui devraient être en établissement spécialisé, ou qui l’ont été ou qui le sont encore et qui expérimentent une forme partielle ou complète de déségrégation par des pratiques de maintien ou de retour au sein des institutions ordinaires de socialisation. Le scientifique a observé la réception, l’application et les effets de cette réforme sur les enfants concernés en s’intéressant aux acteurs et dispositifs qui participent de cette déségrégation ainsi qu’au contenu, à la méthode et aux conséquences de la réforme du secteur médico-social en cours.

L’objectif est de lier l’ensemble de ces éléments afin de décrire au mieux la place réservée aux enfants handicapés dans notre société, au-delà des affichages politiques grandiloquents affirmant l’avènement d’une société inclusive grâce à une politique volontariste de déségrégation. La réalité est bien plus complexe que cela.

Après avoir pris le temps de l’observation, de l’analyse et du diagnostic, Hugo Dupont met ses recherches à disposition des acteurs institutionnels afin de participer à l’amélioration des pratiques et in fine du sort des enfants handicapés à l’école.

Il sera possible de retrouver l’intégralité de cette recherche récompensée dans un livre intitulé Déségrégation et accompagnement total et édité aux Presses Universitaires de Grenoble le mois prochain.